Dossier

Cet article est issu du dossier «Investir au Maroc pour investir en Afrique»

Voir tout le sommaire
Environnement

Les promesses de green business

| Par
Avec Desertec, c’est l’énergie solaire thermique qui est utilisée.

Avec Desertec, c'est l'énergie solaire thermique qui est utilisée. © AFP

Le plan solaire (lancé en novembre 2009, 9 milliards de dollars) et le nouveau programme intégré d’énergie éolienne (lancé en juin, 3,5 milliards de dollars) devraient conforter l’essor d’une industrie verte marocaine. Pour l’heure, les groupes européens se contentent d’exporter leurs équipements – à quelques exceptions près, comme Dellatre Levivier Maroc, qui fabrique dans son usine de Casablanca des mâts d’éoliennes.

À court terme, l’objectif est que des entreprises locales s’associent à des industriels étrangers pour implanter des bureaux d’études et des unités de fabrication, comme Nareva – filiale spécialisée dans l’environnement et l’énergie du holding royal ONA –, qui a adhéré en mars à l’initiative industrielle privée Desertec. Par ailleurs, outre les transferts d’expertise et de technologies qu’il induit, l’engagement en faveur de l’environnement et des énergies renouvelables s’accompagne de plans de formation, qui vont permettre au pays de disposer des ressources humaines requises à l’horizon 2015-2020.

Ces choix politiques et stratégiques font du royaume chérifien un terrain d’investissements et d’expérimentations privilégié pour les nombreuses entreprises étrangères qui travaillent désormais sur les technologies vertes (espagnoles, françaises, allemandes, japonaises, américaines…), dans tous les domaines – énergies renouvelables, gestion durable de l’eau et des déchets, transports, etc. Par exemple, dans le seul secteur des transports, le gestionnaire français Veolia Environnement prévoit un investissement de 100 millions d’euros sur quinze ans dans le pays.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte