Archives

Vodacom Congo : interminable feuilleton

| Par

Si Vodacom International et Congolese Wireless Network (CWN) sont convenus, le 5 novembre, de vendre leurs parts respectives dans Vodacom Congo, tout n’est pas pour autant réglé entre les deux actionnaires.

Désormais, c’est le choix de la banque chargée d’étudier les propositions des acquéreurs potentiels qui les oppose. D’abord choisie par CWN, la banque Rothschild n’aurait plus les faveurs de son PDG, Alieu Conteh, qui la juge trop proche de l’anglais Vodaphone, actionnaire de Vodacom International. En revanche, Conteh serait favorable à la candidature de la Société générale. Mais c’est la banque japonaise Nomura qui pourrait l’emporter in fine au regard de sa neutralité.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte