Culture

Au fil des voix : blues africain

Mis à jour le 24 décembre 2010 à 12:46

La prochaine édition du festival parisien Au fil des voix s’ouvrira le 3 février 2011, à l’Alhambra, avec une soirée de blues africain.

Le groupe Toumast, fondé par l’ancien rebelle touareg Moussa Ag Keyna, ouvrira le bal avec son nouvel album, Amachal, qui sort le 17 janvier chez Green United Music. Musicien, chanteur, compositeur, arrangeur, le Malien Sorry Bamba prendra le relais et interprétera son magnifique Dogon Blues, sorti en novembre chez Universal Music Classics & Jazz France. Le festival est en négociation avec Arte pour l’enregistrement des concerts et leur diffusion sur le site de la chaîne franco-allemande.