Politique

La coalition n’a plus la cote

Au début de décembre, l’Américain Barack Obama et le Britannique David Cameron se sont succédé à Kaboul pour encourager leurs troupes et vanter leur bilan. Mais qu’en pensent les principaux intéressés, après neuf ans de guerre ?

Mis à jour le 15 décembre 2010 à 11:18

Un sondage commandé par le Washington Post, la BBC et deux chaînes de télévision, l’américaine ABC et l’allemande ARD, a été réalisé dans les trente-quatre provinces du pays, sur un échantillon de 1 700 personnes. Il montre, sans doute possible, que la confiance s’effrite. Seuls 32 % des Afghans jugent le travail de la coalition occidentale « excellent » ou « très bon », contre 38 % l’an dernier et 68 % en 2005. Plus de 50 % souhaitent qu’elle quitte le pays dès la mi-2011. Et quelque 25 % estiment que les attaques contre elle sont « justifiées ».

Le regard que les Afghans portent sur les talibans a lui aussi changé. Si près des trois quarts des sondés se félicitent qu’ils aient été chassés du pouvoir en 2001, 73 % (contre 60 % en 2007) estiment que le président Karzaï doit négocier avec eux, voire les associer à son gouvernement.

C’est dans les provinces méridionales du Helmand et de Kandahar, fiefs talibans sur lesquels la coalition concentre ses efforts, que le bilan des Occidentaux est le plus apprécié. Ainsi, 71 % des habitants du Helmand se disent satisfaits de leurs conditions de vie (contre 44 % en 2009) et 67 % des conditions de sécurité (contre 14 % en 2009).