Archives

Agadir, pôle de compétitivité en devenir

Le port d’Agadir concentre les difficultés du secteur : saturation des quais, bateaux bloqués par des suspensions de pêche concernant certaines espèces, dispersion des entreprises de transformation…

Mis à jour le 3 janvier 2011 à 15:00

Situé à trente minutes du port, le parc Haliopolis, qui vise à faire de la ville un pôle de compétitivité dédié à l’exploitation des produits de la mer, devrait remédier en partie à ces problèmes. Sur 150 ha, il regroupera les activités de conditionnement pour l’exportation, un laboratoire d’analyses et une pépinière d’entreprises. Le concepteur du projet, MedZ (filiale de la Caisse de dépôt et de gestion), prévoit de créer 20 000 emplois, pour un investissement de 6 milliards de dirhams (530 millions d’euros). « Ce projet est sûrement très bien pour la pêche hauturière, mais les pêcheurs artisanaux auront du mal à s’adapter aux exigences de traçabilité accrues qu’il implique », commente un responsable de la conserverie Agadir Océan, qui ne compte pas s’y installer. Haliopolis doit encore séduire.