Archives

« Champ de bataille industriel »

Mis à jour le 29 décembre 2010 à 18:33

Même si les investissements directs de la Russie vers l’Afrique sont « dix fois moindres que ceux de la Chine », selon Konstantin Kosachev, vice-président de la commission Affaires étrangères de la Douma, « les perspectives sont très optimistes », a-t-il déclaré à Paris le 13 décembre lors d’un colloque sur la coopération russe en Afrique. Pour lui, le retour de la Russie sur le continent s’est concrétisé en juin 2009, lors d’une tournée du président Medvedev au Nigeria, en Angola, en Égypte et en Namibie. Pour Kosachev, « les bases de notre collaboration africaine doivent être revues », puisque depuis l’ère soviétique le monde a changé. « L’Afrique n’est plus un champ de bataille idéologique, mais économique et industriel », assure le député.