Politique
2011, l’Afrique aux urnes

Cet article est issu du dossier

2011, l’Afrique aux urnes

Voir tout le sommaire
Politique

Gabon : le tournant des législatives

Mis à jour le 7 janvier 2011 à 18:08

L’élection législative devrait se tenir « fin 2011 », et sera déterminante pour la prochaine présidentielle.

Le septennat d’Ali Bongo Ondimba se jouera, entre autres, fin 2011, selon que les résultats du Parti démocratique gabonais (PDG) lui auront fait conserver sa majorité absolue à l’Assemblée nationale. Sur les 120 députés, les partis formant cette majorité sortante comptent 97 élus, dont 81 pour le seul PDG. Le camp présidentiel peut-il rééditer pareille performance ? L’opposition, elle, jure de l’emporter. L’Union nationale a constitué une coalition qui prévoit de présenter des candidats dans toutes les circonscriptions, à moins qu’un accord avec l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), l’autre coalition, formée par Pierre Mamboundou, ne conduise à un partage du territoire.