Dossier

Cet article est issu du dossier «Mines : Très chers métaux rares»

Voir tout le sommaire
Archives

Maroc : au royaume des phosphates

Les réserves marocaines connues sont supérieures à 50 milliards de tonnes et sont réparties principalement sur les sites de Khouribga, Benguérir et Laayoune. À elle seule, la production de la zone minière de Khouribga s’est élevée à 18 millions de tonnes en 2010.

La tonne de phosphate s’échange à 145 dollars (environ 105 euros). Il faut 2 t de phosphate pour produire 1 t d’engrais (570 dollars) et 4 t pour fabriquer 1 t d’acide (1 000 dollars).

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte