Dossier

Cet article est issu du dossier «Katanga : nouvel eldorado du cuivre»

Voir tout le sommaire
Archives

Gécamines : un tandem financier aux commandes

| Par

Nommés le 20 novembre 2010 par le chef de l’État, Joseph Kabila, les nouveaux dirigeants de la Gécamines sont tous deux katangais et proches du gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Jean-Claude Masangu Mulongo. Le nouveau président du conseil d’administration, Albert Yuma Mulimbi, également proche du président, est une figure bien connue du milieu des affaires.

Depuis 2005, il préside la puissante Fédération des entreprises du Congo (FEC). À 55 ans, cet homme à poigne, originaire du nord du Katanga, ancien étudiant de l’Université catholique de Louvain (en Belgique), cumule les casquettes. Outre les fonctions de directeur général adjoint d’Utexafrica (filiale de la société financière et de gestion Texaf), qu’il a rejoint en 1983, il est administrateur de plusieurs sociétés congolaises et de diverses institutions – dont la Chambre de commerce belgo-congolaise –, vice-président pour l’Afrique centrale de la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones et, depuis 2003, administrateur et président du comité d’audit de la BCC.

Né à Likasi le 19 novembre 1960, économiste de formation (option gestion financière) et diplômé de l’Université de Kinshasa, Kalej Nkand a quant à lui fait l’essentiel de sa carrière à la BCC. D’abord au département études, ensuite en tant que directeur de la banque au Katanga (2001-2009) et, enfin, comme directeur de la trésorerie. Avec un interlude de deux ans au gouvernorat du Katanga, où il officia comme conseiller économique d’Augustin Katumba Mwanke, qui fut gouverneur de la province de 1998 à 2001.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte