Politique

Côte d’Ivoire : l’offre de Choi à Gbagbo

Mis à jour le 25 février 2011 à 15:56

Le patron de l’Onuci, Choi Young-jin, tente de convaincre Laurent Gbagbo de laisser le fauteuil présidentiel… en le persuadant qu’il pourrait le récupérer lors des prochaines élections.

Représentant spécial en Côte d’Ivoire de Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU, Choi Young-jin cherche à convaincre Laurent Gbagbo, qu’il qualifie de président de facto, de céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara. Le Sud-Coréen, qui utilise des émissaires comme Alcide Djédjé, le ministre des Affaires étrangères, s’efforce de lui « vendre » un scénario « à la Mathieu Kérékou ». Battu à l’élection présidentielle de 1991, après dix-huit ans au pouvoir, l’ancien président béninois avait accepté de céder son siège à Nicéphore Soglo, le vainqueur du scrutin. Après une traversée du désert de cinq ans, il avait regagné démocratiquement la présidence en 1996, puis l’avait conservée en 2001 avant d’être atteint par la limite d’âge. Pour l’instant, Gbagbo n’a donné aucune suite à la proposition.