Archives

Transparence : l’ITIE, comment ça marche ?

| Par

Pour faire valider sa candidature, un pays doit proposer un plan d’action visant la transparence de son secteur extractif. Ce pays sera jugé conforme une fois prouvée l’efficacité de son dispositif de supervision et de publication des revenus miniers et/ou pétroliers.

Le conseil d’administration international (présidé par Peter Eigen, fondateur de Transparency International), valide les nouvelles règles, la candidature et la conformité d’un pays. Il est composé de 20 membres tournants issus de trois collèges : les entreprises (48 multi­nationales), la société civile (coalition Publish What You Pay, Oxfam, Secours catholique, Global Witness…) et les États.

Le Comité local de l’ITIE est responsable de la mise en place du processus de publication des revenus à l’échelle d’un pays ; il nomme un auditeur indépendant pour s’assurer de la concordance entre les revenus publiés par les entreprises et ceux de l’État. Le comité est tripartite, incluant l’ensemble des entreprises, organisations de la société civile et ministères du pays concernés par les secteurs d’activité.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte