Politique

Guinée : les hommes du président

| Par Jeune Afrique

Avec qui gouverne « Alpha » ? « Fondamentalement, il dirige seul. Sa forte personnalité domine celle de tous ses collaborateurs », estime un bon connaisseur du personnel politique guinéen. De fait, les centres de décision s’équilibrent entre la présidence, où les membres de son parti, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), dominent très clairement, et le gouvernement, plus ouvert aux diverses forces alliées. Revue de détails.

Mohamed Saïd Fofana

Premier ministre

À 59 ans, il succède à Jean-Marie Doré. Économiste de formation, ce haut commis de l’État est sans passé politique. En le nommant, Alpha Condé récompense la région de la Basse-Côte, à dominante soussoue, dont Fofana est originaire.

Mohamed Diané

Ministre, directeur de cabinet du président

Il était jusqu’à présent le secrétaire administratif du parti présidentiel. À 55 ans, il se pose aujourd’hui comme le gardien « du temple RPG » et joue, dans les faits, le rôle d’un Premier ministre bis.

Kerfalla Yansané

Ministre de l’Économie et des Finances

Ancien gouverneur de la Banque centrale, ex-consultant auprès de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement, il mettra sa bonne connaissance des institutions de Bretton Woods au service du pouvoir.

Le général Kéléfa Diallo

Chef d’État-major général

Ex-commandant de la région militaire de Kankan, il a remplacé le général Nouhou Thiam, indiscipliné notoire présenté comme le « sous-marin » de Sékouba Konaté, l’ancien patron de la transition.

Le général Bouréma Condé

Chef d’état-major particulier

Ex-gouverneur de N’Zérékoré, en Guinée forestière, il est réputé proche d’Alpha Condé, ce qui lui a valu d’être la cible des partisans de Cellou Dalein Diallo pendant les derniers mois de la transition.

Moussa Tiégboro Camara

Secrétaire à la présidence

Il est chargé de la répression du grand banditisme, de la lutte antidrogue et des services spéciaux. Lieutenant-colonel mis sur orbite par Moussa Dadis Camara, dans un pays gangrené par le narcotrafic et la contrebande, il n’est responsable que devant le chef de l’État.

François Lonsény Fall

Ministre d’État, secrétaire général de la présidence

Ancien Premier ministre de Lansana Conté et candidat au premier tour de la présidentielle, il avait fini par apporter son soutien à Alpha Condé. Dans les faits, son influence est plutôt limitée.

Édouard Gnankoye Lamah

Ministre des Affaires étrangères

À 65 ans, le chef de la diplomatie guinéenne a un profil plutôt atypique : médecin, il est plus habitué aux congrès qu’aux grands-messes diplomatiques.

Rachid N’Diaye

Conseiller spécial chargé de la communication

Journaliste bien connu dans le « village » franco-africain, ami des bons et des mauvais jours d’Alpha Condé, c’est lui qui verrouille les relations avec les médias et la stratégie de communication.

Djéné Kaba Condé

Première dame

Épousée il y a peu, elle met en place une fondation qui s’occupera notamment des questions relatives à la santé maternelle et infantile. Influente, elle a su, pendant la campagne, mobiliser les jeunes et les femmes.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte