Archives
Le Sénégal peut-il bousculer ses concurrents ?

Cet article est issu du dossier

Le Sénégal peut-il bousculer ses concurrents ?

Voir tout le sommaire
Archives

Urbanisme : le Grand Dakar, ce mirage au bord de l’Atlantique

Par
Mis à jour le 4 avril 2011 à 17:10

Alors que les élus locaux et les acteurs institutionnels membres du Comité de coordination du projet « Stratégie de développement urbain du Grand Dakar » s’activent, le chef de l’État a un autre fer au feu : la création d’une nouvelle capitale au bord de l’Atlantique. À 120 km au nord-est de Dakar et à 60 km au nord de Thiès, le site a été choisi pour sa beauté naturelle, son climat subcanarien dans le Sahel, la proximité de la mer, les ressources disponibles en eau potable, la distance raisonnable (80 km) par rapport au nouvel aéroport de Diass…

Sur la fiche du projet, la future cité se veut « un centre administratif, une ville attractive (tourisme, lieux d’échanges commerciaux et culturels), une ville à dimension humaine (taille, hauteur des constructions, densités), une ville verte (espaces verts et ouverts, revitalisation des Niayes), une ville vivante (mixité des fonctions : habitat, travail, loisirs…), une ville moderne (intégration de technologies, systèmes de transport…) », etc.

Reste que, si l’idée a été lancée par Abdoulaye Wade et formalisée sur le papier par l’Agence nationale chargée de la promotion de l’investissement et des grands travaux (Apix), elle n’a pour le moment pas connu le moindre début de mise en œuvre. Et ne risque pas d’en connaître à court terme. Mais le rêve, a-t-on coutume de dire, est toujours permis…