Bourse

Cauris injecte 5 millions d’euros dans Axxend

| Par Jeune Afrique
Jean-Marc Savi de Tové, associé de Cauris Management.

Jean-Marc Savi de Tové, associé de Cauris Management. © DR

Le fonds Cauris Croissance II, géré par le capital-investisseur ouest-africain Cauris Management, a investi cinq millions d’euros dans la société sénégalaise Axxend.

C’est la troisième opération menée du fonds Cauris Croissance II, géré par le capital-investisseur ouest-africain Cauris Management. Ce dernier vient d’investir cinq millions d’euros dans la société de service et d’ingénierie informatique (SSII) Axxend, spécialisée dans les technologies Microsoft et SAP, s’arrogeant ainsi une minorité du capital, la majorité restant entre les mains du management.

Diversification

Créée en 2010, Axxend opère à partir de sa base au Sénégal, ainsi que depuis ses quatre implantations régionales en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Guinée (Conakry) et au Cameroun. Elle réalise déjà 20 millions d’euros de chiffre d’affaires pour une centaine de salariés. Après avoir financé son démarrage par de la love money (capitaux apportés par la famille et les amis), la société est parvenue à réaliser des bénéfices suffisants pour financer sa croissance. Mais, avec cet investissement qui mélange fonds propres et quasi fonds propres, Cauris entend accompagner la société dans son développement actuel et l’aider à diversifier son offre.

Lire aussi :

Côte d’Ivoire : Cauris au capital de Banque Atlantique
Mali : Cauris injecte 4 milliards dans Azalaï Hotels

« Après la révolution du GSM, nous allons assister à une révolution d’internet avec l’arrivée des câbles sous-marins sur les côtes africaines. Dun côté on amène internet à haut débit et de l’autre côté, les équipements tels les tablettes et smartphones se démocratisent. Tous les services que l’on peut associer à cette expansion de la connectivité vont exploser », explique Jean-Marc Savi de Tové, associé de Cauris Management, contacté par Jeune Afrique. « Mais ce qui nous a intéressé dans cette entreprise, c’est aussi la grande qualité managériale de l’équipe dirigeante. Alberto Olympio, fondateur et président d’Axxend, a notamment passé une quinzaine d’années chez Microsoft. Nous avons aussi apprécié la forte féminisation de la force de travail qui, à 40%, se situe bien au-delà de la norme pour la région », ajoute Jean-Marc Savi de Tové.

Performance

Selon Alberto Olympio, cité dans un communiqué, « au-delà du concours financier, Axxend avait besoin d’une structure qui pourrait apporter de la valeur, notamment en matière de gouvernance, d’optimisation des procédures et de réseau, ce qui contribuera davantage à améliorer la performance ». Comme l’explique Jean-Marc Savi de Tové, « l’arrivée du fonds au capital sera aussi l’occasion de créer de la valeur additionnelle pour tous les actionnaires d’Axxend, notamment en créant des synergies avec des sociétés du réseau de Cauris. Et un deuxième investissement n’est pas exclu s’ils cherchent à nouveau à lever des fonds ».

Actif sur le segment des PME en Afrique de l’Ouest depuis plus d’une quinzaine d’années, Cauris Management, qui opère à partir de Lomé et Abidjan, a réalisé 44 investissements et 35 cessions sur cette période.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte