Elections

RDC : la Ceni règle ses comptes et jette son « brouillon »

| Par
Le pasteur Mulunda, qui dirige la Ceni congolaise.

Le pasteur Mulunda, qui dirige la Ceni congolaise. © Reuters

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) de RDC nie tout projet de reporter le scrutin présidentiel au 24 décembre 2011, contrairement à ce que prévoyait un document interne révélé par « Jeune Afrique ». Elle balaye par ailleurs les soupçons pesant sur l’utilisation des fonds qu’elle a réclamés à son antenne du Nord-Kivu.

Cent mille dollars. C’est la somme que le bureau national de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a demandé à son antenne du Nord-Kivu… De quoi faire tiquer les organisations de la société civile, qui s’interrogent sur l’utilisation de cette somme. Mais à Kinshasa on nie que ce versement soit douteux. Toutes les provinces congolaises ont été mises à contribution, souligne-t-on (le Katanga a versé, lui, 300 000 dollars), pour financer, entre autres, l’achat et l’installation de tentes. Celles-ci serviront à l’enrôlement des électeurs, puis tiendront lieu de bureaux de vote pour les scrutins présidentiel et législatifs de la fin de l’année (faisant ainsi grimper le nombre de bureaux de vote disponibles de 50 000 à 104 000).

Par ailleurs, à la Commission, on n’en démord pas. L’élection présidentielle aura bien lieu en novembre : « Ce sera le 28 et rien d’autre », martèle-t-on à Kinshasa. Et quid du document interne dont Jeune Afrique s’était procuré la copie et qui envisageait d’organiser le scrutin le 24 décembre ? « Une simple hypothèse de travail », « un brouillon qui aura été ramassé par quelqu’un au sortir d’une réunion, se défend-on à la Ceni. Ce n’est plus envisagé ». Et quid des législatives ?

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte