Défense

Guinée : l’armée, la corruption et les mobiles possibles de l’attentat contre Alpha Condé

| Par
Patrouille des forces de sécurité guinéennes, le 19 juillet à Conakry.

Patrouille des forces de sécurité guinéennes, le 19 juillet à Conakry. © Reuters

Un audit des marchés publics, commandé par Alpha Condé, a peut-être mis le feu aux poudres en Guinée. La corruption de nombreux officiers constitue en tout cas un bon mobile pour vouloir s’en prendre physiquement au nouveau président, victime d’une tentative d’assassinat le 19 juillet dernier.

C’est l’une des raisons du mécontentement d’un certain nombre de cadres d’une armée qui, comme le dit Alpha Condé lui-même, comporte « plus de gradés que d’hommes de troupe ». Dans le cadre de la lutte contre la corruption, le chef de l’État a fait procéder en avril 2011 à un audit des marchés publics de l’État conclus en 2009 et 2010 sous les présidences Dadis Camara et Sékouba Konaté.

Les premières conclusions de cette enquête effectuée par la Cour des comptes de Conakry sont accablantes pour une partie de la hiérarchie militaire. En témoignent le mégaprojet du « Centre de convention des banquets et commercial des forces armées guinéennes » (sic) de Matoto, qui n’a pas dépassé le stade des fondations ; l’état lamentable (et pourtant largement facturé) de la rénovation du camp militaire de Kankan ; les 112 appartements pour officiers des douanes en chantier, vendus à l’État 180 000 euros pièce ; la commande de 50 000 médailles et de 39 000 tenues militaires (à 700 euros l’unité !) auprès du même fournisseur et sans appel d’offres, etc.

Doubles paiements, détournements, fraudes en tout genre : même si elle est loin d’être la seule (gros commerçants et importateurs n’ont jamais été en reste), l’armée a toujours vécu sur la bête en Guinée. Mettre un terme à cette frénésie manducatoire n’est pas sans risques

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte