Société

Tunisie – Libye : santé offshore pour l’élite du CNT

Mis à jour le 5 août 2011 à 19:13

Les dirigeants du CNT libyen entendent profiter de la clinique Hannibal de Tunis, ouverte il y a peu.

Un mois après son ouverture, la clinique internationale Hannibal, près de l’aéroport de Tunis-Carthage, a très discrètement reçu, le 22 juillet, une délégation du Conseil national de transition (CNT) libyen conduite par le Dr Mokhtar el-Kébir, un proche d’Ali Essaoui, le responsable des Affaires étrangères au sein du CNT. À l’ordre du jour : l’établissement d’une convention pour permettre aux dirigeants libyens de bénéficier des prestations sanitaires de pointe dispensées par l’établissement. Celui-ci est partiellement financé par l’Agence française de développement.