Dossier

Cet article est issu du dossier «Afrique : que vaut le bac ?»

Voir tout le sommaire
Archives

Mali : baccalauréat, la rançon du succès

| Par Jeune Afrique

Du 14 au 17 juin, 95 000 lycéens ont passé les épreuves du baccalauréat au Mali. Ils étaient presque 20 000 de plus qu’en 2010. De quoi se réjouir ?

Pour les démographes, ces chiffres sont réjouissants, car conformes à l’augmentation du taux d’alphabétisation au Mali. Pour les observateurs de la vie politique, en revanche, ce n’est rien d’autre qu’une nouvelle source de problèmes pour les autorités.

Infrastructures vétustes

L’Université de Bamako compte déjà plus de 80 000 étudiants, alors que la structure est conçue pour accueillir un public quatre fois moins important. Effectifs pléthoriques, pression dans les amphis, infrastructures vétustes… Les grèves d’étudiants ou d’enseignants sont récurrentes, les années académiques se chevauchent, au point qu’à la faculté des sciences et techniques, des bacheliers 2010 n’ont pas encore entamé leur première année de cours.

Mesures drastiques

Le 21 juillet, la ministre de l’Enseignement supérieur, Siby Ginette Bellegarde, a annoncé des mesures drastiques : fermeture des universités et des grandes écoles d’État et création de quatre nouveaux rectorats pour la rentrée prochaine, alors que les Maliens attendent toujours l’ouverture de l’Université de Ségou, initialement prévue pour 2010. Les mieux lotis se rabattent donc sur les écoles supérieures privées qui fleurissent dans la capitale. « Aujourd’hui, au Mali, un enfant bachelier, ce sont des cheveux blancs en plus », ironise un journaliste local.

__________

Malika Groba-Bada, envoyée spéciale à Bamako

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer