Archives

Maritime : CMA CGM dans la tourmente ? 


| Par
Jacques Saadé, patron de la société CMA CGM.

Jacques Saadé, patron de la société CMA CGM. © AFP

Comment se porte financièrement l’armateur français CMA CGM ? Le groupe tient à démentir les incertitudes qui planent sur ses résultats.

En dépit de l’apport, fin 2010 (375 millions d’euros), d’un nouvel actionnaire, le groupe turc Yildirim, des incertitudes planent sur la santé financière de l’armateur français CMA CGM. Citant « un expert britannique », le quotidien économique français Les Échos a annoncé le 11 août que le profit net de la société sera « à peine positif  » cette année. Et que « son résultat opérationnel pourrait s’établir à – 550 millions de dollars ». Joint par Jeune Afrique, le groupe conteste ce « tableau noir  » et jure que le scénario catastrophe de 2009 (1,6 milliard de dollars de pertes) ne se reproduira pas. « Le taux de fret est en augmentation, et il n’y a pas d’aggravation de la situation« , affirme un porte-parole du groupe.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte