Politique

France – Syrie : quand un proche du FN travaille pour Assad

Depuis quelques mois, le site infosyrie.fr, remarquablement bien référencé sur Google, sert de relais en France à la propagande du régime syrien.

Mis à jour le 14 septembre 2011 à 18:00

Sur infosyrie.fr, Bachar al-Assad est dépeint comme un président réformiste. © AFP

À lire le site infosyrie.fr, il n’y a pas de révolution populaire en Syrie, mais une série d’actions terroristes islamistes dirigées contre un président réformiste, laïque et défenseur des minorités, avec la complicité de la CIA, du Mossad, de l’Arabie saoudite et de la France. Infosyrie est réalisé par l’agence de communication Riwal, que dirige un proche du Front national et de Marine Le Pen : Frédéric Chatillon.

Ancienne figure du Groupement Union Défense (GUD), un groupuscule étudiant d’extrême droite, dans les années 1990, Chatillon a créé Riwal en 1995. Parmi ses clients : la Fondation Brigitte Bardot, les maisons d’édition Grancher et Picollec, mais aussi EDF, la SNCF, le magazine CB News, le groupe Nestlé et même France 3.

Contrat publicitaire

Le flirt de Chatillon avec le régime de Damas, où il dispose d’une antenne commerciale, ne date pas d’hier. En 2006, il s’est ainsi rendu chez ses amis baasistes accompagné du sulfureux humoriste Dieudonné et d’Alain Soral, ex-membre du comité central du FN et grand pourfendeur du « lobby sioniste ». En 2009, Riwal a obtenu le contrat d’une campagne de publicité pour le ministère syrien du Tourisme.

Comme quoi la révolution peut aussi être une bonne affaire.