Archives

RDC : qui veut la peau d’Alieu Conteh ?

| Par

Feruzi Kalume Nyembwe, un proche de Jaynet Kabila, sœur jumelle du chef de l’État Joseph Kabila, essaie de pousser Alieu Conteh hors de Congo Wireless Network (CWN).

Alieu Conteh doit regretter amèrement d’avoir fait entrer le loup – en l’occurrence, Feruzi Kalume Nyembwe, un proche de Jaynet Kabila, sœur jumelle du chef de l’État congolais – dans la bergerie lorsqu’il a créé Congo Wireless Network (CWN) et la nébuleuse de sociétés aux participations croisées qui la détiennent. Car Feruzi, qui est actionnaire de l’une des sociétés en question, essaie aujourd’hui de le pousser vers la sortie.

Conteh a dû plaider sa cause jusqu’au sommet de l’État pour être maintenu à la présidence du conseil d’administration de CWN. Ce poste stratégique lui permet notamment de conserver voix au chapitre dans la vente de l’opérateur Vodacom Congo (valeur estimée : plus de 1 milliard de dollars, soit plus de 712 millions d’euros), dont CWN détient 49 % du capital. Le groupe sud-africain Vodacom (51 % des parts) souhaite en effet se séparer de sa filiale congolaise (MTN, Unitel, Econet et Vivendi seraient intéressés). La cour d’arbitrage de Bruxelles doit statuer au début de l’an prochain sur le conflit qui l’oppose à CWN.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte