Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui font la Côte d'Ivoire»

Voir tout le sommaire
Politique

Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié, ancien chef de l’État

Le

Le © Vincent Fournier pour J.A.

Quand on demande à Henri Konan Bédié (77 ans) s’il est le nouveau sage de Côte d’Ivoire, il botte en touche. Mais une chose est sûre : le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et de la conférence des présidents du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, mouvance présidentielle) profite d’une nouvelle jeunesse. Impénétrable comme un roi akan (le groupe ethnique dont il est issu), Bédié n’affiche pas ses ambitions.

Mais il pourrait diriger le probable parti unifié des houphouétistes. Pour l’heure, son domicile de Daoukro est devenu le passage obligé des ambitieux de tout bord. Ainsi, c’est après lui avoir rendu visite que certains ont vu leur nom disparaître de la liste noire du procureur Simplice Kouadio Koffi, qui enquête sur les événements postélectoraux. Le troisième pont d’Abidjan, en construction, porte le nom de l’ancien chef de l’État (1993-1999), selon la volonté de Ouattara. Passage à la postérité garanti. Quoi qu’il en dise, le « Sphinx de Daoukro » n’est pas loin de devenir le « Sage de Côte d’Ivoire ». 

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui font la Côte d'Ivoire»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte