Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui font la Côte d'Ivoire»

Voir tout le sommaire
Politique

Côte d’Ivoire : Youssouf Bakayoko, président de la Commission électorale indépendante

Youssouf Bakayoko doit conduire, outre les législatives, les municipales et les régionales.

Youssouf Bakayoko doit conduire, outre les législatives, les municipales et les régionales. © AFP

Le 2 décembre 2010, Youssouf Bakayoko (68 ans), le président de la Commission électorale indépendante (CEI), alors assiégée par les combattants et supporteurs pro-Gbagbo, a fait preuve d’un certain courage : il s’est rendu au Golf Hôtel pour proclamer les résultats de l’élection présidentielle, qui donnaient Ouattara vainqueur. La suite est connue. En posant cet acte, Youssouf Bakayoko jouait le destin de la Côte d’Ivoire. Après la présidentielle l’an passé et les législatives cette année, il doit conduire, en 2012, les élections municipales et régionales. Et les réussir.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui font la Côte d'Ivoire»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte