Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui font la Côte d'Ivoire»

Voir tout le sommaire
Médias

Les 50 de la Côte d’Ivoire : Ibrahim Sy Savané, président de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle

Ibrahim Sy Savané conduit la réforme de l'audiovisuel.

Ibrahim Sy Savané conduit la réforme de l'audiovisuel. © Vincent Fournier pour J.A.

Ibrahim Sy Savané (56 ans) conduit une réforme très attendue : la libéralisation du secteur de l’audiovisuel, jusque-là monopolisé par la Radio Télévision ivoirienne (RTI, média public). L’ex-ministre de la Communication – sous Gbagbo – espère voir lancer de nouvelles chaînes privées dès le second semestre 2012. Les opérateurs potentiels (hommes d’affaires, responsables politiques, patrons de presse…) sont nombreux. Mais attention, le cahier des charges s’annonce exigeant. Pas question d’autoriser les dérapages et l’exacerbation des fractures communautaires. La Côte d’Ivoire n’en a vraiment pas besoin. 

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui font la Côte d'Ivoire»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte