Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui font la Côte d'Ivoire»

Voir tout le sommaire
Arts

Les 50 de la Côte d’Ivoire : Émilienne Anikpo N’Tamé, galeriste

| Par Jeune Afrique

Dès qu’elle a pris sa retraite de fonctionnaire internationale, Émilienne Anikpo N’Tamé (62 ans) a investi ses économies dans une galerie d’art en Côte d’Ivoire – Le Dompry – dans le quartier du Plateau. Elle organise aussi des retraites-expositions en plein air dans son village de Katadji, à 80 km au nord d’Abidjan. Pour elle, c’est une victoire de l’amour : « J’ai vu des personnes opposées par la politique se retrouver dans une toile. L’art est le seul domaine où toutes les sensibilités se rencontrent et se comprennent. »

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui font la Côte d'Ivoire»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte