Religion

Le christianisme a le vent en poupe au sud du Sahara

Les catholiques étaient en liesse lors de la visite du pape au Bénin, le 18 novembre 2011. © AFP

Qu’ils soient catholiques, protestants ou orthodoxes, les Subsahariens représentent près du quart des chrétiens dans le monde, selon une étude du Pew Forum.

En 1910, 1,4 % des chrétiens étaient africains. Un siècle plus tard, ils sont 23,6 %. Telle est l’une des conclusions de l’étude sur le christianisme dans le monde que le Pew Forum, un institut américain qui analyse le poids et l’influence des religions dans la société, a publiée le 20 décembre.

S’appuyant sur 2 400 sources différentes et un panel d’experts, le Pew Forum a dénombré 516,5 millions de chrétiens en Afrique subsaharienne (sur environ 2,2 milliards dans le monde) en 2010, alors qu’ils n’étaient que 9 millions un siècle auparavant. Le Nigeria (80,5 millions de chrétiens), la RDC (63,1 millions) et l’Éthiopie (52,6 millions), respectivement aux 6e, 8e et 10e places mondiales, font partie des dix pays qui en comptent le plus, les deux premiers rangs étant occupés par les États-Unis (247 millions) et le Brésil (176 millions).

Répartition des chrétiens en Afrique Subsaharienne

Cliquez sur la carte pour l’aggrandir. (Source : Pew Forum, décembre 2011)

Berceau

La percée des protestants se confirme : ils représentent 35,9 % des chrétiens subsahariens, les catholiques étant 21,4 % et les orthodoxes 4,9 %. Dans des pays de tradition catholique comme la RDC, la Côte d’Ivoire et Madagascar, ils forment déjà le groupe le plus nombreux. Même en Éthiopie, où l’Église orthodoxe est implantée depuis le IVe siècle, les protestants progressent fortement depuis les années 1980, atteignant 19,2 % de la population (43,5 % pour les orthodoxes).

Le christianisme est aujourd’hui plus vigoureux loin de son berceau. Alors que les premières Églises sont nées au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, seuls 0,6 % des chrétiens sont désormais originaires de ces régions. Les protestants sont deux fois plus nombreux au Nigeria (59,7 millions) qu’en Allemagne, la patrie de Martin Luther. Et les catholiques d’Afrique centrale (51,4 millions) dépassent ceux d’Italie (50,2 millions).

Dans un précédent rapport, le Pew Forum faisait aussi état d’une poussée de l’islam subsaharien, qui est passé de 15 % en 1910 à 29 % en 2010. Une progression du monothéisme qui se fait aux dépens des religions traditionnelles, même si ces études ne prennent pas en compte le syncrétisme (mêlant différentes croyances), fort répandu en Afrique.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte