Société

Pourquoi pas un MBA en Tunisie ?

Par - J.C.
Mis à jour le 17 novembre 2008 à 10:19

L’Afrique ne voit pas seulement partir certains de ses étudiants se perfectionner hors du continent. ­Quelques précurseurs viennent depuis peu d’Europe pour y chercher de nouvelles compétences. Preuve du niveau atteint par les meilleures écoles africaines. Expert de l’assurance-crédit (garantie qui couvre les risques commerciaux et politiques) au sein de la Coface, Sandra Arrivé, 31 ans, fait partie de ces esprits ouverts. Elle a suivi pendant dix-huit mois l’Executive MBA dispensé par la Mediterranean School of Business (MSB) de Tunis. Une expérience qu’elle juge très positive. Au nombre des avantages de la MSB, la jeune femme évoque bien sûr le coût des études : 16 000 euros, contre 50 000 euros pour un MBA de premier plan en France. Mais elle n’a pas pour autant renoncé à un enseignement de qualité : « Nous avons eu des professeurs de l’Insead, d’HEC. Nos études de cas venaient de Harvard. » Parmi les autres satisfactions, le niveau et le parcours des étudiants de sa promotion : « Je me suis retrouvée avec l’élite tunisienne : des PDG, des cadres dirigeants. J’ai beaucoup appris à leur contact », assure-t-elle, avant de poursuivre : « J’estime aujourd’hui mieux appréhender le monde arabe. Je pense que l’Afrique va jouer un rôle de plus en plus important dans l’économie mondiale. » Reste à valoriser, de retour en France, son nouveau réseau de relations au Maghreb pour valider totalement son choix audacieux.