Société

Science

Par - Séverine Kodjo-Grandvaux
Mis à jour le 17 novembre 2008 à 10:00

Profondeurs désertiques

Les plus grands déserts ne sont pas émergés mais… immergés. Une étude rendue publique par la revue Proceedings of the National Academy of Sciences révèle que l’extension des déserts océaniques, là où la vie est quasi absente, augmente chaque année de près de 5 %. Ces « zones mortes » s’étendent à cause du réchauffement climatique, le taux d’oxygène nécessaire à la vie aquatique se raréfiant de plus en plus. Un phénomène qui menace la vie d’écosystèmes entiers au niveau mondial.

Mariage des contraires

Faire du froid avec du chaud, c’est ce que devrait permettre le plus grand climatiseur solaire européen, qui vient d’entrer dans une phase de test en Allemagne. Contrairement aux climatiseurs électriques, qui ont du mal à refroidir quand la température est élevée, ce nouveau système fonctionne grâce à la chaleur et ne consomme pas d’électricité. Il se présente comme une machine frigorifique à absorption de chaleur. Sa source d’énergie provient en l’espèce du plus grand champ de collecteurs solaires thermiques à tubes sous vide au monde (1 330 m2 de surface). Un système qui devrait permettre d’économiser 500 MWh par an.

Volcans miniatures

Grande première : des scientifiques de l’université de Toronto (Canada) ont réussi à recréer en laboratoire les signaux sismiques qui précèdent souvent les éruptions volcaniques. Les fissures de 50 millimètres apparues pendant l’expérience correspondraient à des fissures de 200 mètres sur le terrain. Les scientifiques espèrent maintenant pouvoir appliquer leur découverte aux volcans réels afin de prédire plus facilement et avec plus de certitude leurs éruptions.