Politique

Gbagbo et ses amis socialistes

Par
Mis à jour le 17 novembre 2008 à 10:42

C’est le sociologue suisse Jean Ziegler, dont le dernier livre, La Haine de l’Occident, vient de paraître aux éditions Albin Michel, qui prononcera l’allocution inaugurale du salon-conférence sur les mines et l’énergie organisé à Abidjan et Yamoussoukro du 16 au 20 novembre prochain.â©Membre du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, Jean Ziegler connaît bien Laurent Gbagbo, qu’il a longtemps fréquenté au sein de l’Internationale socialiste. Mais pas autant toutefois que Guy Labertit, l’ex-Monsieur Afrique du PS français devenu consultant privé. Ce vieux camarade de lutte de Gbagbo publiera en novembre aux éditions Autres Temps, à Marseille, un recueil de souvenirs plutôt amers intitulé Adieu, Abidjan sur Seine : les coulisses du conflit ivoirien. Sans attendre sa sortie en librairie, le service de la communication de la présidence ivoirienne a organisé le 23 octobre une séance de dédicaces avec l’auteur, placée « sous le haut patronage et la présence effective » du chef de l’État, au Conseil économique et social, à Abidjan.â©Parmi les cibles visées par Labertit dans son livre de 300 pages, Alassane Ouattara, Dominique de Villepin, mais aussi quelques petits camarades du PS figurent en bonne place. â©À noter que le gérant d’Autres Temps, l’imprimeur Dominique Stagliano, était jusqu’à août 2007 le PDG du groupe Vilo, dont font partie les éditions Ramsay. Et qu’il a eu à ce titre à publier Paroles d’honneur, de Simone Gbagbo.