Politique

Le Sénégal réclame 
200 millions de dollars à Tigo 


Par
Mis à jour le 17 novembre 2008 à 13:22

Le ton monte entre les autorités du Sénégal et Millicom, la maison mère de Tigo, deuxième opérateur de téléphonie mobile du pays. Position des premières : si Tigo veut poursuivre ses opérations, il devra verser une redevance de 200 millions de dollars. Dès son arrivée au pouvoir, en 2000, le président Wade avait dénoncé le « bradage » de la licence attribuée en 1988 par le régime précédent pour 50 millions de F CFA (99 000 dollars). Millicom considère de son côté que la licence a bel et bien été suspendue le 31 octobre et a dépêché un pool d’avocats à Dakar pour défendre ses intérêts. Le groupe se dit prêt à mettre un terme à ses activités au Sénégal dans les plus brefs délais. Tigo compte 1,8 million d’abonnés dans le pays.