Politique

Derniers ajustements avant le Dialogue

Par
Mis à jour le 19 novembre 2008 à 07:17

Pour présider aux travaux du Dialogue politique inclusif centrafricain, regroupant majorité, opposition, société civile et mouvements politico-militaires, six noms de personnalités ont été proposés par le comité d’organisation : Abdou Diouf, Alpha Oumar Konaré, Pierre Buyoya, Aldo Ajello, Amara Essy et l’archevêque de Bangui, monseigneur Paulin Pomodimo. Le secrétaire général de la Francophonie et l’archevêque s’étant d’eux-mêmes récusés, quatre restent en lice. Il reviendra au parrain et facilitateur suprême du Dialogue, le Gabonais Omar Bongo Ondimba, de trancher à l’occasion de la prochaine réunion du comité de suivi à Libreville, le 18 novembre.Ce point réglé, ainsi que celui du financement (qui devrait être en grande partie gabonais), rien ne s’opposera plus à la tenue de ces assises cruciales, qui pourraient se dérouler du 5 au 22 décembre prochain à Bangui. C’est ce qu’a confirmé le chef de l’État François Bozizé lors d’une réunion tenue le 7 novembre à la présidence.