Politique

Yayi face au « G13 »

Par
Mis à jour le 19 novembre 2008 à 07:32

À présent dans l’opposition, après avoir été membre de la mouvance présidentielle, il y a peu de chances que le président Boni Yayi trouve un accord avec le groupe dit du G13 – 13 députés. La présidence accuse le G13 de « marchander » son retour contre un contrôle de l’importation des véhicules d’occasion au port de Cotonou, une activité particulièrement lucrative. « Faux, rétorque un dirigeant du G13. Trois de nos membres sont dans ce secteur ; ils demandent seulement à pouvoir travailler comme avant. Le problème est politique. Le président a tenté de débaucher certains de nos membres pour les faire entrer au gouvernement. C’est cela que nous refusons. » En attendant, Boni Yayi n’a plus de majorité à l’Assemblée.