Économie

Sony : la HD 
à prix fort

Avec son nouveau Bravia 200 Hz, le groupe japonais brigue la place de premier fabricant mondial de téléviseurs LCD.

Par - Claude Cadelu
Mis à jour le 1 décembre 2008 à 18:24

Après le téléviseur le plus fin du monde (9,9 mm), Sony vient de lancer le tout premier écran LCD 200 hertz. Objectif : doubler en un an ses ventes de téléviseurs LCD pour parvenir à 17 millions d’unités d’ici à mars 2009, passant devant l’actuel numéro un, Sharp, qui vise les 11 millions à la même date. Le marché mondial approchera les 100 millions d’unités cette année et devrait connaître d’ici à 2011, selon l’institut américain iSuppli, une croissance annuelle de 32 % en volume et 19 % en valeur. Disponible en diagonale de 40, 46 et 52 pouces (102, 117 et 132 cm), le Bravia Z4500 est capable d’afficher 200 images par seconde. Soit un taux de rafraîchissement quatre fois supérieur à celui d’une TV classique. L’intérêt ? Améliorer la fluidité de l’image, en réduisant les effets de persistance rétinienne, annonce le constructeur. À l’usage, la qualité de l’image est réellement supérieure à celle des écrans LCD les plus courants. Mais l’apport du 200 Hz n’est pas flagrant par rapport aux modèles 100 Hz. D’autant moins que le premier coûte 2 000 euros (en 40 pouces) et le second 1 200 euros.

Le Bravia peut aussi se transformer en « cadre photo numérique » géant. Il se raccorde simplement à un téléphone mobile, à un baladeur ou encore à un ordinateur en réseau pour lire photos et musique. Cette dernière fonction relève du gadget, puisqu’il est impossible d’accéder aux fichiers vidéo… Le Voice Zoom, qui permet de modifier le volume des voix dans les films sans changer le volume global, est en revanche séduisant. D’autant plus que le téléviseur est équipé d’un puissant système sonore de 18 W qui restitue bien les basses.

Côté image, le visionnage des films sur l’écran antireflet est un plaisir, avec des noirs denses, des couleurs naturelles et un contraste saisissant. Mais l’amélioration promise de la lecture des DVD classiques n’est pas au rendez-vous. Le Bravia Z4500 fait vraiment ses preuves avec les images HD, qui imposent de s’équiper d’un lecteur haute définition Blu-Ray coûteux, à moins de capter les chaînes de la TNT HD lancées en octobre en France. Sur le continent, le salut passera par Canal + Horizons et les vidéos à la demande des kiosques en ligne.