Économie

Enregistreur de poche

Par - C.C.
Mis à jour le 1 décembre 2008 à 18:25

Candidats à la succession des magnétoscopes, les boîtiers multimédias ne cessent de se miniaturiser. Le coréen DViCO présente le plus petit modèle du marché (132 x 82 x 24 mm, un peu plus grand qu’un téléphone ­portable), de 710 g. Le TViX 2230 intègre un disque dur de 160 à 500 gigaoctets (plus de 100 heures de programmes) et est muni d’un tuner TNT (pour recevoir la télé numérique en France). Le disque permet de regarder une émission en direct, de la mettre en pause et de la reprendre à tout moment.

Contrairement aux disques multimédias plus gros, comme le Q800 d’Emtec (le fameux Movie Cube aux mêmes prix), le TViX ne sait pas numériser deux programmes à la fois ou enregistrer une chaîne pendant que l’on en regarde une autre. Il est en outre incapable de capter les nouvelles chaînes françaises de la TNT HD, même s’il dispose d’une prise HDMI pour se relier à un téléviseur haute définition. La solution est de récupérer sur le boîtier, par câble USB ou à partir d’une clé WiFi proposée en option, les films téléchargés sur son ordinateur. À cet égard, compte tenu de son faible encombrement, cet enregistreur s’avère la bonne solution pour transporter ses vidéos haute définition et les visionner sur grand écran. Vendu en France entre 349 et 549 euros selon la capacité du disque.