Archives

Djibouti cultive en Ethiopie

Par - Jean-Dominique Geslin
Mis à jour le 7 décembre 2008 à 11:58

L’Égypte, un des principaux importateurs mondiaux de blé, devrait prochainement cultiver du blé et du maïs en Ouganda pour subvenir à ses besoins. En août dernier, le ministre de l’Agriculture, Amin Abaza, a indiqué que Kampala avait cédé environ 840 000 hectares à son pays, soit 3,5 % du territoire ougandais. Sans préciser pour quel montant.

De son côté, Djibouti se tourne vers son voisin éthiopien pour renforcer sa sécurité alimentaire. Après l’acquisition de 2 000 hectares de terres au Soudan, le gouvernement d’Ismaïl Omar Guelleh s’est vu attribuer en juillet 2008 la concession d’un périmètre agricole de 5 000 hectares de la part d’Addis-Abeba. Le terrain, situé dans la région de l’Oromo, devrait servir à cultiver du blé. Ces deux périmètres s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie nationale qui vise à renforcer la sécurité alimentaire du pays, dont l’agriculture demeure soumise aux rigueurs d’un climat extrêmement aride.