Médias

Khalid Naciri

| Écrit par Propos recueillis par Leïla Slimani

Ministre de la Communication

Jeune Afrique : Que va apporter le nouveau code de la presse, qui est largement inspiré de la loi française ?

Khalid Naciri : Je veux aboutir à un code qui satisfasse les professionnels et l’opinion publique. Nous n’allons pas revenir sur les acquis démocratiques mais les consolider, voire les élargir. En accord avec le Syndicat national de la presse, nous voulons réduire au strict minimum les peines privatives de liberté et mettre notre juridiction au diapason de ce qui se fait de plus libéral et de plus démocratique dans le monde.

Certains journalistes réclament des tribunaux spéciaux pour juger les délits liés à la presse. Qu’en pensez-vous ?

Je ne m’y oppose pas. Les magistrats auxquels sont soumis des litiges de presse doivent être au fait de la spécificité de la matière. Aujourd’hui, l’appareil judiciaire a tendance à procéder de façon un peu mécanique à l’application des prescriptions légales. Mais le monde de la presse doit aussi se responsabiliser. Les journalistes restent des citoyens, avec des droits et des devoirs. Les cas d’emprisonnement sont très rares et il n’y a pas d’épée de Damoclès qui plane sur les journalistes, contrairement à ce que certains prétendent. Sur les 400 titres de presse qui existent, l’extrême majorité est très critique à l’égard du pouvoir et s’exprime sans aucune entrave.

L’hebdomadaire français L’Express du 30 octobre au 5 novembre a été interdit au Maroc. Pourquoi ?

Depuis l’épisode des caricatures, les journalistes occidentaux devraient savoir qu’on ne peut pas impunément représenter le Prophète de l’islam. J’ai pris cette décision contraint et forcé. J’avais le choix entre interdire ce numéro ou le laisser paraître et provoquer des réactions intempestives. Je ne veux pas courir le risque de voir s’opérer des manipulations démagogiques à même de troubler l’ordre public.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte