Politique

Tzipi Livni frappe à la porte

Par
Mis à jour le 16 décembre 2008 à 11:06

De passage à Tanger fin novembre dans le cadre des Journées méditerranéennes (Medays), le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, Aharon Abramowitz, a profité de l’occasion pour plaider en faveur d’une visite de sa patronne, Tzipi Livni, au Maroc. Avant les élections législatives de février 2009 bien entendu, un tel voyage étant susceptible de rejaillir favorablement sur les chances de la candidate du parti Kadima au poste de Premier ministre.

Abramowitz, qui s’est ouvert de cette requête auprès du ministre marocain des Affaires étrangères, Taïeb Fassi Fihri, ne se fait pourtant guère d’illusions sur ses chances d’aboutir dans un délai aussi court. La dernière visite d’un chef de la diplomatie israélienne au Maroc, Sylvain Shalom, date d’il y a cinq ans et les deux pays ont fermé leurs sections d’intérêt réciproque à la suite de la seconde Intifada, fin 2000.