Société

Y’ a plus bon Banania !

Par - Dominique Mataillet
Mis à jour le 16 décembre 2008 à 15:55

« Je déchirerai les rires Banania sur tous les murs de France », enrageait Léopold Sédar Senghor dans son recueil Hosties noires (1940). Près de soixante-dix ans plus tard, la figure du tirailleur sénégalais à la chéchia rouge continue d’alimenter la chronique. Dernier épisode en date, le procès qui oppose la société Nutrimaine, propriétaire de la célèbre marque de boisson chocolatée, à un éditeur, Milan Music, qui a utilisé cette même image sur une pochette de CD. Débouté de sa plainte en novembre, Nutrimaine va faire appel, mais doit, de son côté, répondre le 22 décembre devant le tribunal de Nanterre d’accusations de racisme portées par le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) et le collectif DOM (départements d’outre-mer). Car si le fabricant s’est engagé en 2006 à cesser d’apposer le slogan « Y’a bon Banania » sur ses produits alimentaires et autres, il semble ne pas avoir respecté son accord et continue, prétendent ses détracteurs, de colporter un cliché insultant pour les Noirs.