Société

Coup de froid sur les médias

Par - E.D.
Mis à jour le 16 décembre 2008 à 14:56

Propriétaire de vingt-trois chaînes de télévision, de l’équipe de base-ball des Chicago Cubs et, surtout, de sept quotidiens parmi lesquels le Los Angeles Times et le Chicago Tribune, le groupe Tribune s’est, le 8 décembre, volontairement placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Déjà lourdement endetté (12 milliards de dollars), le groupe est victime d’un tassement de ses ventes (- 2 %) et, surtout, du resserrement du crédit et d’un effondrement de ses recettes publicitaires (- 19 %). Résultat : il a perdu au troisième trimestre environ 125 millions de dollars. Ses journaux ne cesseront toutefois pas de paraître ni ses chaînes TV d’émettre. Au moins dans l’immédiat. 
De son côté, le prestigieux New York Times, propriété du groupe de presse Times Company (lequel a perdu plus de la moitié de sa valeur boursière depuis le début de l’année), est en manque de liquidités et voit ses bénéfices baisser. Pour se maintenir à flot, il est contraint d’emprunter 225 millions de dollars en hypothéquant son nouveau siège new-yorkais : 58 % d’une tour située sur la 8e Avenue, à Manhattan.