Société

Triste palme pour la Libye

Par - Leïla Slimani
Mis à jour le 19 décembre 2008 à 09:30

Selon le rapport marocain sur la sécurité routière, les pays du Maghreb « présentent un niveau quasiment similaire en termes de risque ». En 2007, la Tunisie a totalisé 150 morts par million d’habitants, l’Algérie 119. Mais c’est la Libye qui détient la triste palme : 2 138 tués sur 5,7 millions d’habitants, soit 375 morts par million d’habitants. À titre de comparaison, aux États-Unis, où le taux de motorisation est de 83 véhicules pour 100 habitants, on enregistre chaque année 4 500 morts sur la route, soit 150 par million d’habitants. Autant qu’en Tunisie, sauf que le parc automobile y est 8 fois plus important et le réseau routier 500 fois plus développé. En Algérie, la lutte contre l’insécurité routière est d’autant plus urgente que le pays compte 220 000 nouvelles immatriculations chaque année. Une révision du code de la route y est d’ailleurs envisagée.