Société

Le CICR réduit ses activités

Après 18 ans de présence ininterrompue en Sierra Leone, le Comité International de la Croix-rouge se prépare à retirer sa délégation indépendante du pays.

Par
Mis à jour le 16 décembre 2008 à 14:57

Le CICR ne gardera pas sa délégation indépendante en Sierra leone, mais conservera néanmoins un bureau à Freetown, qui sera supervisé par une délégation basée en Guinée, apprend-t-on dans un communiqué de presse de l’ONG datant du 15 décembre.

Le bureau continuera de fournir son soutien à certains programmes en Sierra Leone, notamment le regroupement familial. Cette réduction des opérations intervient sept ans après la fin de la guerre civile qui a ravagé le pays entre 1991 et 2002, et résulte du processus de consolidation de paix. Le bureau du CICR continuera de porter assistance et protection à la population, conformément à son mandat, et assurera le pont entre l’aide d’urgence et l’aide au développement.

Le CICR arépondu à plus de 1600 demande de recherches d’enfants et procédé à 1200 regroupements familiaux, pendant la décennie de guerre au Sierra Leone.

Distribution de vivres, construction de puits, modernisation d’un service chirurgical, distribution d’outils agricoles et de semences, soutien médical ont constitué la mission de l’ONG dans le pays.