Politique
Colère en Outre-Mer

Cet article est issu du dossier

Colère en Outre-Mer

Voir tout le sommaire
Politique

Martinique: plus de 3000 personnes manifestent à Fort-de-France

Environ 3.000 manifestants ont défilé lundi dans les rues de Fort-de-France, en Martinique, alors que les négociations devaient reprendre en préfecture entre les syndicats du « collectif du 5-Février » et les représentants de la grande distribution, afin de trouver une issue à la grève générale qui touche l’île.

Par - Julia Bazzi
Mis à jour le 18 février 2009 à 19:36

Après la négociation interrompue ce week-end par les membres du collectif, qui avaient quitté la salle à la suite d’un désaccord sur la liste des 100 produits de première nécessité pour lesquels ils demandent une baisse des prix de 20% (le collectif parlant d’une "famille de produits", alors que la grande distribution évoque des "articles"), les discussions devraient reprendre.

Un accord avait été trouvé, mais les membres du collectif attendent toujours une signature écrite sur ce point avant de poursuivre les négociations.

Alors qu’elle achève une deuxième semaine de grève générale "contre la vie chère et le pouvoir d’achat", la Martinique est de plus en plus paralysée, de longues files de voiture ayant à nouveau pris d’assaut les stations-service de l’île dans l’espoir de pouvoir se ravitailler en carburant.

En accord avec les services de l’Etat, le "collectif du 5-Février" a de nouveau décidé de "donner un peu d’oxygène à la population" en réapprovisionnant 28 des 85 stations-service de l’île.

De leur côté, les petits commerces exceptionnellement rouverts ce week-end ont été à nouveau forcés de fermer devant la présence des grévistes, dont les barrages devant toutes les zones industrielles bloque l’approvisionnement

Avec AP.