Politique
Colère en Outre-Mer

Cet article est issu du dossier

Colère en Outre-Mer

Voir tout le sommaire
Politique

Olivier Besancenot se rendra aux Antilles vendredi

Par
Mis à jour le 18 février 2009 à 20:28

L’UMP croit de plus en pus voir la main de l’extrême gauche dans le durcissement du conflit dans les Antilles, en grève générale depuis quatre semaines.

Après une manifestation de soutien à Paris, lundi dernier, le porte-parle du NPA, Olivier Besancenot, annonce son départ en Martinique et en Guadeloupe.

Les vieux réseaux de la LCR mobilisent leurs contact chez les syndicalistes et divers groupes politiques d’Outre-Mer.

 

"Le combat des salariés de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane et de la Réunion est le nôtre: il est exemplaire", a-t-il déclaré dans un communiqué.

«La grève en Guadeloupe montre la voie de ce qui pourrait se passer en France», a assuré Olivier Besancenot.

Avec Mediapart.