Bourse

Afrique de l’Ouest : Abraaj s’offre Fan Milk

| Par Jeune Afrique
Fan Milk a réalisé 118 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012.

Fan Milk a réalisé 118 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012. © Fan Milk

Le capital-investisseur Abraaj fait l’acquisition de la totalité du capital de Fan Milk, un groupe de produits laitiers et de jus actif dans six pays d’Afrique de l’Ouest.

Fan Milk change de main. Le fabricant et distributeur de produits laitiers (yaourt et glaces, notamment) et de jus en Afrique de l’Ouest, détenu jusqu’à présent par la famille Emborg et le fonds Maj Invest Equity, sera bientôt contrôlé à hauteur de 100% par le capital-investisseur Abraaj. La finalisation de l’opération, dont le montant n’a pas été dévoilé, est attendue pour le mois de novembre au plus tard. Avec des marques comme FanVanille, FanDango ou FanChoco, la société dont le siège est au Danemark dispose de près de 3000 agents et franchisés et plus de 25000 revendeurs sur le terrain. Elle a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires d’environ 118 millions d’euros, dont 48% au Ghana, 37% au Nigeria, 11% au Togo-Bénin-Burkina et 4% en Côte d’Ivoire. Pour 13,2 millions d’euros de bénéfices et une marge d’Ebitda de 29%.

Née au Ghana

« Depuis plus de 50 ans, Fan Milk est passé du statut de petite entreprise de production et de vente de produits laitiers au Ghana et ayant son siège social à Aalborg en un groupe laitier véritablement international avec une marque fantastique à travers toute Afrique de l’Ouest », a expliqué dans un communiqué Preben Sunke, président du conseil d’administration de Fan Milk. « Elle a eu tout un parcours. Il n’y avait pas beaucoup d’aide à portée de main lorsque la production a commencé au Ghana en 1960. C’est l’histoire d’une petite laiterie en Afrique et d’un entrepreneur danois qui a parcouru le monde de tenter sa chance, et qui était prêt à poursuivre ses idées, même si elle n’a pas réussi première fois », explique Preben Sunke.

Chaque jour, 1,8 million de produits Fan Milk sont vendus et Abraaj mise sur la poursuite du développement de l’entreprise, sur un marché de 250 millions de consommateurs. « L’Afrique assiste à la montée d’une classe moyenne et de consommateurs, et à ce titre, l’acquisition de Fan Milk est une opportunité d’investissement très intéressante et convaincante », a souligné dans un autre communiqué Arif Naqvi, fondateur d’Abraaj. Le capital-investisseur spécialisé dans les pays émergents compte déjà, via Aureos Capital qu’il a racheté l’année dernière, plusieurs investissements dans le secteur des biens de consommation en Afrique, dont Brookside Dairy, une laiterie kényane.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer