Archives
L’Epopée des Fennecs

Cet article est issu du dossier

L’Epopée des Fennecs

Voir tout le sommaire
Société

Algérie-Egypte : la Fifa pourrait prendre de lourdes sanctions

La FIFA doit annoncer sa décision concernant le match Algérie-Egypte cet après-midi, après le caillassage du bus de l’équipe nationale algérienne à son arrivée au Caire hier soir. Un éventail de sanctions allant du report de ce match décisif, jusqu’à la disqualification de l’Egypte, est envisageable.

Mis à jour le 13 novembre 2009 à 11:59

Plusieurs joueurs algériens ont été blessés. © AFP

La décision de la Fédération internationale de football (FIFA) concernant la suite à donner à l’agression dont à fait l’objet l’équipe nationale de football algérienne jeudi soir au Caire est attendue dans les prochaines heures.

La Fifa a déjà demandé ce matin que la Fédération égyptienne prenne "toutes les mesures de sécurité" pour que le match Egypte-Algérie puisse avoir lieu, samedi en qualifications au Mondial 2010.

Possible disqualification

La réglementation en vigueur prévoit plusieurs degrés de sanctions, allant jusqu’à la disqualification de l’Egypte de la phase finale de la coupe du monde de 2010 au profit de l’Algérie. Une issue envisageable si la FIFA décide de déclarer le match perdu pour l’Egypte.

Moins dramatique mais tout aussi pénalisant pour la fédération égyptienne, la FIFA pourrait décider de faire jouer la rencontre à huis clos, privant ainsi l’Égypte de ses milliers de supporteurs.

Elle peut également infliger une lourde amende financière à la fédération égyptienne de football.

Enfin, le match qui doit se jouer samedi 14 novembre au Caire pourrait être reporté à une date ultérieure ou joué dans un autre pays.