Justice

Libération de Jean-Pierre Bemba : décision mercredi

| Par
L’ex vice-président de la RDC, Jean-Pierre Bemba, devant la CPI le 4 juillet 2008

L'ex vice-président de la RDC, Jean-Pierre Bemba, devant la CPI le 4 juillet 2008 © DR

Le verdict de la procédure en appel, contre la remise en liberté provisoire de Jean-Pierre Bemba est attendu mercredi.

La Chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI) doit se prononcer mercredi à 9h00 (8h00 GMT) sur la remise en liberté provisoire de Jean-Pierre Bemba, a annoncé la cour.
L’ancien vice-président de République Démocratique du Congo (RDC) (de 2003 à 2006) est détenu à La Haye (Pays-Bas) depuis le 24 mai 2008. Il est accusé de crime de guerre et de crime contre l’humanité en Centrafrique, entre 2002 et 2003. Ses troupes, les « Banyamulenge », mises au service d’Ange-Félix Patassé dans sa lutte contre la rébellion emmenée par François Bozizé, ont commis des viols, des meurtres et des tortures contre la population.

Le problème du pays d’accueil

Le 14 août, les juges avaient décidé de sa remise en liberté en attendant le procès devant la CPI, qui doit s’ouvrir le 27 avril 2010. Cette décision n’a pas pu être appliquée : aucun pays membre de la CPI n’était candidat pour l’accueillir. Le procureur de la cour, Luis Moreno-Ocampo avait par ailleurs immédiatement interjeté appel de la décision de remise en liberté. C’est le résultat de cette procédure que l’on attend mercredi. (Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte