Politique

Jean-Pierre Bemba reste en prison

Mis à jour le 2 décembre 2009 à 11:04

La Cour pénale internationale s’est prononcée contre remise en liberté provisoire de Jean-Pierre Bemba, en appel. L’ancien vice-président de RDC attendra le début de son procès, prévu pour avril 2010, derrière les barreaux.

A la grande satisfaction du procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, Jean-Pierre Bemba attendra son procès en prison. L’ancien vice-président de République démocratique du Congo (RDC) est accusé d’être responsable des crimes de guerres et crimes contre l’humanité commis par ses milices en Centrafrique entre 2002 et 2003.

Renversement de décision
Le 14 août, une juge de la CPI avait ordonné sa libération provisoire en attendant le procès, qui doit s’ouvrir le 27 avril 2010. Mais cette décision n’a jamais été mise à exécution, du fait de l’absence de pays d’accueil et de la procédure en appel immédiatement engagée par le procureur.
Cette fois, le problème du pays d’accueil ne s’est même pas posé : la chambre d’appel a simplement inversé la décision de la chambre de première instance. Jean-Pierre Bemba devra préparer sa défense depuis sa prison de Scheveningen à La Haye. (Avec AFP)