Politique

Coups de feu à Conakry

| Par Jeune Afrique
AFP

© AFP

Des coups de feu étaient entendus en fin d’après midi à Conakry, dans le quartier de Kalum, selon plusieurs témoignages recueillis par jeuneafrique.com.

Kalum, à l’extrême sud de la ville, abrite le camp militaire de Koundara.

Un diplomate présent à Conakry, joint par téléphone, confirme les "tirs nourris" et qualifie la situation de "sérieuse". 

Ces incidents interviennent au dernier jour de travail de la commission d’enquête internationale chargée de faire la lumière sur les massacres du 28 septembre.

De bonnes sources, des dissensions seraient survenues au sein de la junte au sujet de cette enquête et, notamment, sur l’opportunité pour les proches du capitaine Moussa Dadis Camara d’aller témoigner.

La querelle opposerait le ministre Tiegboro Camara au chef de la garde présidentielle, Toumba Diakité.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer