Politique

Il y a dix ans, le coup d’Etat de Noël faisait trembler la Côte d’Ivoire

©

Retrouvez notre diaporama, les témoignages et les archives de Jeune Afrique.

Le 24 décembre, le coup d’Etat était confirmé, après deux jours d’incertitude et plongeait le pays dans une instabilité politique dont, dix ans plus tard, il peine encore à se relever.
Une poignée d’heures a suffi à l’armée pour renverser le président ivoirien Henri Konan Bédié, qui pouvait pourtant se vanter d’être aux commandes d’un des régimes les plus stables du continent africain.  Ce jour-là, le 24 décembre 1999, le chef de l’Etat vient de rentrer d’urgence en hélicoptère à Abidjan, depuis Daoukro, son village natal, où il s’apprêtait à célébrer les fêtes de fin d’année parmi les siens. Depuis la veille, son entourage le presse en vain de reprendre en main une situation critique sur le point de dégénérer. Pendant qu’il tergiverse, des soldats mutins sèment le trouble à Abidjan. Le général Robert Gueï prend  la tête du mouvement, qui se mue rapidement en un véritable putsch militaire.

Jeune Afrique vous propose de revivre ce Noël 1999 (voir sommaire ci-dessous).
 

 

Retrouvez  le témoignage de Fabienne Pompey, journaliste à Abidjan en 1999, qui a vécu en direct les événements.

Ainsi que les archives de Jeune Afrique, qui a consacré un Hors-Série spécial à la Côte d’Ivoire, en janvier 2000:

Le film du coup d’Etat de Noël, heure par heure

Analyse : Le roi était nu

Noël à la Maca, l’évasion spectaculaire de milliers de prisonniers

Le portrait de Robert Gueï, tombeur de « HKB »

Le dernier discours du président devant l’Assemblée

« HKB » dans le texte : les citations majeures du président déchu

Comment Paris a géré le coup d’Etat

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte