Politique

Goodluck Jonathan, en passe de devenir le président par intérim

Des manifestants contre l'absence du président du Nigéria © AFP

Le vice-président du Nigeria Goodluck Jonathan devrait devenir le président par intérim du pays. Le Sénat et la Chambre des représentants ont voté aujourd'hui une résolution allant dans ce sens.

Le parlement nigérian a voté mardi 9 février une résolution prévoyant que le vice-président Goodluck Jonathan devienne président par intérim en raison de la longue absence du chef de l’Etat, Umaru Yar’Adua. Ce dernier est hospitalisé à Jeddah, en Arabie Saoudite depuis lundi 23 novembre.

La résolution du Sénat stipule que "le vice-président Goodluck Jonathan doit immédiatement exercer la fonction de président, commandant des forces armées de la fédération, en tant que président par intérim".

La Chambre des représentants a également voté pour la résolution, peu de temps après le Sénat.

En l’absence d’une lettre du président Umaru Yar’Adua, procédure prévue pour le transfert du pouvoir au vice-président, le pouvoir législatif a donc décidé d’agir pour sortir le pays de la crise dans laquelle il est plongé depuis plus de deux mois.

La ministre de l’Information et porte-parole du gouvernement, Dora Akunyili avait demandé, mardi 3 février, que le président transfère par écrit ses pouvoirs.

Vacance du pouvoir

Une délégation de membres de la chambre des représentants du Nigeria est par ailleurs arrivée à Jeddah  mardi 9 février pour rencontrer le président Umaru Yar’Adua.

Le président nigérian, 58 ans, souffre d’une grave affection cardiaque, et probablement de problèmes rénaux.

Il n’a pas donné de nouvelles depuis mardi 12 janvier, date à laquelle une de ses déclarations a été diffusée sur la BBC.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte